16/04/2013

Arrestation au Sénégal de Karim Wade fils de l'ancien Président sortant!

Karim Wade, arrestation du fils de Wade, Dakar, politique au sénégal, biens mal acquis,Karim Wade, fils aîné d'Abdoulaye, professeur d'économie, avocat et ancien Chef de l'Etat de la République du Sénégal de 2000 à 2012, a été arrêté hier par la gendarmerie sénégalaise, dans le cadre de la restitution des biens présumés mal acquis. 

Riche de près d'1 milliard d'euros selon certaines indiscrétions, Karim Wade, avait jusqu'à, hier, lundi, 14 avril 2013, pour prouver de l'origine licite de ses biens colossaux dans un pays pauvre.

Alioune Ndao, procureur spécial près de la Cour de Répression de l'Enrichissement illicite (Crei), a donné l'ordre de cueillir, chez lui, à la maison familiale, le fils du Président Wade. Rappelons que cette cour est unique dans le monde selon de nombreux experts. Une cour qui a été créée à l'époque par Abdou Diouf, actuel Secrétaire général de la Francophonie, alors, Président de la République du Sénégal mais qui face à la réalité du terrain et au manque d'intérêt des magistrats sénégalais, avait décidé de l'enterrer. A son arrivée au pouvoir, le juriste Abdoulaye Wade a maintenu le statu quo. Elu le 25 mars dernier 2012, l'ingénieur Macky Sall a fait renaîtr,e de ses cendres, cette Cour spéciale pour ,selon lui, recouvrir les biens de l'Etat spoliés. Le Président Sall a déclaré avant d'être démenti récemment par un de ses opposants, M. Idrissa Seck, que "les caisses de l'Etat étaient vides". 

Pour les partisans du Président Sall, le pouvoir actuel ne fait que répondre à une demande sociale des populations sénégalaises qui veulent une gestion plus saine et éthique de leurs deniers publics. De l'autre côté les amis de Karim Wade et membres du parti démocratique sénégalais (PDS) défait lors des dernières élections présidentielle et législatives, le pouvoir actuel est revanchard et utilise la justice pour contrer Karim Wade qui pourrait être un adversaire sérieux en 2017 si la présidentielle se tenait à cette date.

Les partisans de l'ancien Président Wade attendent le retour de leur chef historique tout en menant un combat juridique pour libérer Karim, ancien ministre très puissant du régime de son père.

Alors que les politiques se déchirent et que chaucun justifie ses actes et actions, les populations elles attendent les progrès promis notamment dans la réduction du coût de la vie avec une baisse des denrées de premières nécessités, un approvisionnement correct en électricité, de l'eau bien potable, une économie qui marche, une éducation et une santé de bonne qualité...

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

18:51 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : karim wade, arrestation du fils de wade, dakar, politique au sénégal, biens mal acquis | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.