22/11/2012

ISRAËL BOMBARDE LES JOURNALISTES : RSF ET LA PEC AVERTISSENT D'UN CRIME DE GUERRE.

FondationDessinspourlaPaix.jpg

Israël crée le délit d'interview ! Hier, mardi soir, le 21 novembre 2012, c'est à la fameuse Agence France Presse (AFP) que les obus de la mort de Netanyahu ont pris pour cible. Pas d'erreur de cible ni de dégât collatéral. Irsraël demande aux journalistes de ne pas interviewer les membres du Hamas qu'il considère tous comme des terroristes.

Le gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu qui a vraisemblablement perdu la bataille de l'Opinion, s'engage dans une guerre contre les journalistes. Le siège des médias a été bombardé à Gaza faisant morts et blessés.

"Des bureaux de plusieurs médias locaux et internationaux ont été touchés par la salve de missiles", a indiqué RSF. 

Selon des médias, Sky News Arabia, les chaînes de télévision allemande ARD et arabe MBC, Abu Dhabi TV, Al-Arabiya, Reuters, Russia Today et l'agence de presse Ma'an, ont tous fait l'objet d'attaques israéliennes, poursuit un communiqué de RSF. "Ces attaques représentent une obstruction à la liberté de l'information", conclut le directeur général de RSF, Christophe Deloire. 

La Presse Emblème Campagne basée à Genève dénonce et cite les noms des victimes. Emad AlAfrangi de Jerusalem TV cité annonce : Khedr ALzahar, son pied droit amputé, Hazem ALDaoor, blessé, Mohammed AlAkhras, blessé au corps, Ibrahim Lebd, des blessures, Hussein Almadhoun, souffre de suffocations, Omar ALIfrangui, blessures aux pieds, Darwish Bolbol, blessures. 

Pour RSF, ces attaques contre les journalistes dans le cadre de leur mission d'infromation pourrait être considérées commes relevant des crimes de guerre et une violation des Conventions de Genève.

Photo: Fondation Dessins pour la Paix ( Source site PEC)

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

00:41 | Lien permanent | Commentaires (3) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

L'enjeu du bras de force n'est pas que régional, les sionistes testent le support du gouvernement d'Obama au lendmain d'une élection dont le résultat n'est pas aux niveaux de leurs éspèrances , de l'autre côté la donne a fondamentablement changé , la Syrie l'Egypte probablement la Jordanie sont dans une situation politique différente, augurant de relations potentiellemnt nouvelles , permettant de ce fait d'ouvrir des perpectives plus prometteuses quand à l'avenir de Gaza , terre de désolation.
La politique étrangère de l'Europe étant aux abonnés absents , crise économique oblige, le dispositif se déplace vers de nouveaux aliés potentiels le Quatar , l'Iran et en concuurence la Turquie.
Pendant ce temps les femmes pleurent leurs enfants leurs maris leus maisons leur foyer leur vie.
Ne pas désespérer de l'avenir , le seul exercice de style que le brave citoyen genevois que je suis est capable d'assumer.

Écrit par : briand | 21/11/2012

"L'armée israélienne avait confirmé avoir visé mardi soir "un centre d'opérations du renseignement du Hamas, délibérément situé dans un bâtiment des médias. Les terroristes du Hamas ne se trouvaient pas dans le bâtiment pour une interview, mais bien pour communiquer avec des agents de terrain", selon elle.

"Journalistes à Gaza: restez à l'écart des terroristes/infrastructures du Hamas. N'acceptez pas de leur servir de boucliers humains", avait aussi averti un porte-parole de l'armée."

http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/788790/Nouveau_raid_israelien_sur_limmeuble_abritant_lAFP_a_Gaza%3A_1_mort_(urgences).html

Un homme averti en vaut deux donc un propagandiste et un terroriste, durs métiers que ceux-là.

Écrit par : Giona | 22/11/2012

1) il n'y a pas de liberté de presse à Gaza avec le hamas, ni en Cisjordanie avec le fatah.
2) les victimes de cette attaque sont des chefs militaires du hamas cachés dans une institution qui ne devrait pas servir à cela. Ce ne sont pas des journalistes.
3) Les journalistes devraient s'insurger contre l'utilisation abusive de leurs locaux car cela constitue un crime de guerre.

Écrit par : archi-bald | 22/11/2012

Les commentaires sont fermés.