02/11/2012

TOUSSAINT 2012-TOUSSAINT 1954 : LA LONGUE LUTTE ALGÉRIENNE!

algérie, indépendance de l'algérie, toussaint, sétif, guelma, kherrata,Ce 1er novembre, Toussaint 2012, c'est aussi la fête d'indépendance de l'Algérie ! En souvenirs du déclenchement de la sale guerre qui a eu lieu le 1er novembre 1954.

Une longue guerre qui , en réalité, avait commencé le 8 mai 1945 avec les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata!

L'Etat français avait massacré sans scrupule des milliers de nationalistes et manifestants algériens qui lui demandaient de respecter ses engagements après que les tirailleurs ont accompli leurs devoirs envers la la Métropole !!!!

Un jeune scout musulman aura eu la "mauvaise idée" de mettre en évidence le drapeau algérien celui que cousaient des femmes, en cachette, dans leur cuisine ! Ce jeune fut fusillé par un policier.

On connait la suite, pour aller vite, il y a eu les Accords d'Evian.

Il y aura en 1962 l'indépendance acquise dans le sang et la douleur.

N'oublions pas que c'est dans ce pays que la France accomplit son premier essai nucléaire !!!

Au peuple libre d'Algérie, Respect ! Mais le Vrai Combat aujourd'hui au delà de la préservation de la Mémoire est un Combat pour le Progrès pour l'avenir notamment pour la Jeunesse !

Vive l'Afrique ! Vive l'Algérie

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

04:13 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : algérie, indépendance de l'algérie, toussaint, sétif, guelma, kherrata | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Écrit par : louanchi | 02/11/2012

Les commentaires sont fermés.