30/10/2012

Suisse sur le grill à l'ONU: L'ombre de l'UDC a -t-elle plané sur le Palais ?

La Suisse a présenté ce matin son rapport sur les Droits humains dans le cadre de l'Examen périodique universel auquel les Etats-membres des Nations Unies sont soumis. C'est une forte délégation dirigée par le Conseiller fédéral chargé des Affaires Etrangères qui a investi le Palais des Nations Unies pour présenter les efforts helvétiques en matière de conformité avec le Droit humanitaire international.

 

La Suisse (une délégation de 29 personnes) a été interpellée par 80 pays parmi lesquels des Etats africains qui se sont inquiétés de la montée du racisme dans ce pays siège européen de l'ONU. 

 

Les minarets ont aussi pointé leur nez ! Des pays comme la Norvège et les Etats-Unis ont regretté l'interdiction de la construction de minarets en Suisse. Le Ministre helvète  a fait son boulot en défendant son pays. 

 

Concernant les conventions non ratifiées par son pays; Didier Burkhalter s'est justifié avec ces mots : c'est dangereux d'aller trop vite. Pour lui; cela exacerberait l'hostilité d'une partie de la population contre les organisations internationales. 

 

Mercredi le rapport de la Suisse devrait être validé par les membres du Conseil des droits de l'Homme.

 

Rappelons que l'UDC; parti considéré à tort ou à raison d'extrême droite avait refusé l'adhésion suisse à l'ONU.

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye; directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

07:42 Publié dans Nations Unies | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : suisse; upr suisse; minarets; racisme en suisse; udc | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

C'est la force d'un pays, comme c'est la force d'un individu, d'admettre ses côtés faibles. M. Burkhalter a répondu avec dignité et ouverture aux critiques. Son exemple est un exemple à suivre. Les citoyens suisses peuvent en être fiers.

Écrit par : Carol Scheller | 29/10/2012

Oui, Madame, vous avez vu juste: et la Suisse malgré ses faiblesses qu'elle peut corriger, demeure fondamentalement un grand pays des Droits de l'Homme.

Écrit par : Gorgui NDOYE | 29/10/2012

Les commentaires sont fermés.