09/10/2012

Première femme africaine, Prix Nobel, Wangari Maathai nous quittait il y a une année!

wangari maathai,prix nobel afrique,oslo et le nobel,femme africainePrix Nobel, Une Femme d'Afrique, une personnalité universelle nous quittait, il y a de cela une année. Femme Noire, Femme Africaine, Écologiste et secrétaire d'Etat à l'environnement et aux ressources naturelles du Kenya. Elle avait Soixante quatre hivernages (64 ans), Wangari Maathai, quand elle recevait en 2004 le Prix Nobel ! Wangari ( décédée le 25 septembre 2011) avait fait grandir l’arbre de la paix.

Trente (30) millions d’arbres, plusieurs milliers d’employés au service de l’environnement. Telle est la prouesse de cette Dame, que le Prix Nobel de la paix basé à Oslo, avait décidé,  le 8 octobre 2004, d'honorer en or, en diplôme, et 10 millions de couronnes suédoises « pour sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix". C’est ainsi que le Comité du prix Nobel de la paix a justifié sur 194 candidats, son choix porté sur la biologiste et écologiste africaine, la kenyanne Wangari Maathai.

Une grande victoire pour les défenseurs de l’environnement menacé de jour en jour par des entreprises occidentales et aujourd’hui chinoises dévoreuses de ressources naturelles pourtant limitées.

En honorant une Dame, qui s’est engagée, loin des caméras et des médias à grande diffusion, c’est aussi, le courage, l’intelligence et le cœur d’une femme, qui s’est battue contre la dictature de l’ancien président kenyan Daniel Arap Moï, qui sont mis en valeur.


Adieu Grande Dame !

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du mensuel panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

09:00 Publié dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : wangari maathai, prix nobel afrique, oslo et le nobel, femme africaine | | |  Facebook | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Oui, une grande dame: en 2009, j'avais écrit un petit blog sur elle: ....de la plantation d'arbres au Prix Nobel

Encore une histoire d'arbres bouleversante: A la tête du Mouvement de la ceinture verte, Wangari Maathai a lutté avec les Kényanes contre la déforestation: environ 30 millions d'arbres ont été plantés en trente ans dans ce pays. Grâce à cette action, elle a obtenu le Prix Nobel en 2004, le premier décerné à une femme africaine.

Hommage à celle qui sera toujours présente dans la sève de ces arbres.

Écrit par : NIN.À.MAH | 09/10/2012

Les commentaires sont fermés.