30/08/2012

SELAH SUE AU PARC LA GRANGE: GENEVE A EU SON PALEO FESTIVAL!

shela sue, parc la grange, ville de genève, service culturel, roland de blévennec, Nneka, Prince, The Do, Jamie Lidell, Keziah Jones, Bob Maryley, Erykah Badu, Lauryn Hill,

En traversant la scène Ella Fitzegerald, le 27 juillet dernier, l'étoile filante de la musique belge a attiré une foule immense au Parc la Grange qui abrite les Musiques en Eté Festival de la Ville de Genève. On se croirait au Paléo. Des familles entières au rendez-vous, des mélomanes de toutes les générations sur les lieux: Le Parc La Grange déborde de monde! Une foule compacte joviale est venue voir Shela Sue au grand Bonheur de Roland Le Blévennec, programmateur des musiques colorées tout heureux. Pour lui, tout le succès du concert repose sur la personnalité de la musicienne belge qu'il voulait faire découvrir au public genevois. 

 Du jamais vu ces dix dernières années, au Festival d'été de Genève ! L'herbe verte du Parc La Grande était couverte de monde. Des mélomanes et autres curieux de toutes les générations étaient au rendez-vous pour voir la jeune artiste Belge dont le groupe qui était invité en découverte s'est révélé être une tête d'affiche. Au grand bonheur de Roland Le Blévennec cet amoureux de la musique qui dirige le très mythique Chat noir! 

Shela Sue fait partie de la nouvelle génération de musiciens européens pour qui la musique n'a pas de frontières. L'auteur de «Raggamuffin», a comme idoles Lauryn Hill, Erykah Badu et Bob Marley, elle est aussi fan de Nneka. Elle fait la première partie de The Do, Jamie Lidell ou Keziah Jones, elle conviée sur scène par Prince! 

Roland Le Blévennec pensait avoir invité un groupe de découverte finalement le festival d'été de Genève a eu affaire avec une véritable star montante de la musique. Le directeur du Chat Noir exerce avec passion son métier. Il aime partager ses découvertes musicales avec le public genevois connaisseur et exigeant. «J'étais, il y a deux, au Printemps de Bourge et c'est là où j'ai découvert pour la première fois Shela Sue. Je l'ai trouvée formidable.». Disons qu'en 2010, effectivement Shela Sue faisait quelques premières parties de concert, mettait encore sa musique sur internet mais croyait fort aux chansons qu'elle écrivait elle même et qui exprimaient son moi. Ses nombreux fans sur le net vont d'ailleurs pousser les producteurs à s'intéresser plus tard à elle. «Elle n'était pas encore connue, poursuit Roland Le Blévennec. «Je me suis dit, il faut que je l'invite au Festival d'été j'avais envie de partager sa musique avec le public de Genève.». En deux ans, la Belge a fait un pas de géant dans musique. 

Son album éponyme « Selah Sue » sorti sur le marché le 07 mars 2011 chez Because Music connaît un succès phénoménal, trois fois disque platine en Belgique, disque d'or en France, en Hollande etc, Selah Sue, l'ancienne étudiante belge en psychologie de l'Université Catholique du Louvain, née en 1989 à Leefdaal, gagne les cœurs des mélomanes européens et s'impose désormais comme une valeur sûre. «Elle a sorti son album qui a eu du succès et les gens l'ont connue» analyse M. Le Blévennec qui explique l'incroyable monde qu'il y a eu au Parc La Grange: «Je pense donc que la réussite de cette soirée dont vous parlez est due à sa propre réussite». 

A Genève, Shela Sue a donné près de deux heures de concert à son public, qui en transe, saute, la suit du regard, applaudit. La majorité prenait aussi le temps de faire des photos ou d'enregistrer sur des portables ce moment de joie et de partage. Elle semblait si petite sur scène mais sa voix si imposante jouant des rythmes raga, rap, reggae, parfois aussi plus douce avec de la soul. 

Shela Sue la Belge a conquis Genève ! 

 
Photo: Cédric Viollet
 
Par El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du Magazine panafricain Www.ContinentPremier.Com

12:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.