05/07/2012

CANADA: ABDOU DIOUF SANS DETOURS: «On ne peut vouloir le rayonnement de la langue française et fermer ses frontières à ceux qui parlent le français»

ABDOUDIOUFETSTEPHANEHARPER.jpgLe Président Abdou Diouf a dit, lundi 1er juillet 2012, à Québec, ses quatre vérités aux pays occidentaux francophones, à l'occasion de la tenue du premier Forum mondial sur la langue française qui se tient au Canada du 2 au 5 juillet. La tenue de ce Forum a été décidée par les Chefs d'État de la Francophonie à la suite du Sommet de Montreux d'octobre 2010.

QUEBEC- (Canada)- Le refus de visa d'entrée aux francophones du Sud par leurs frères du Nord n'est pas du goût du Président Diouf.

«Je le dis fermement: une langue ne peut survivre à l'enfermement, elle ne circule jamais mieux qu'avec ses locuteurs. On ne peut vouloir le rayonnement de la langue française et, dans le même temps, fermer ses frontières à ceux qui parlent le français, qui étudient le français, qui créent en français. Donnons toutes les raisons aux jeunes, singulièrement en Afrique, de continuer à croire au français!» a martelé le Gardien du Temple de la Francophonie. Les mots du Secrétaire Général de l'organisation internationale francophone ont été largement applaudis par près de 1500 délégués réunis à Québec.

 

Suite ici: http://www.francophonu.org/?article=79

 

NB: Vos commentaires et contributions sur ce sujet et sur la langue française que défend l'association des journalistes francophones en Suisse sont les bienvenus. Vous pouvez envoyer votre message à cette adresse courriel: observateur@francophonu.org

Commentaires

Le combat est noble. On se souvient du discours de Churchill en 1943 qui mettait en garde sur la perte du rang du français en faisant référence à l'attitude "pro anglais" des locuteurs francophones, s'abaissant à un mouvement d'anglicisation sans résistance.

Écrit par : Micheline Pace | 04/07/2012

Il ne fallait pas expulser les blancs d'Afrique, dans ce cas ... à réfléchir !

Écrit par : Victor Winteregg | 04/07/2012

Nous avons beaucoup de respect et meme parfois d'admiration pour le Président Abdou Diouf Secrétaire Général de la Francophonie mais cette histoire de francophonie à bien des égares donne à réfléchir ! Nous avions cru à une communauté francophone solidaire,croyant aux valeurs de l'universel selon le mot de Leopold SEDAR SENGHOR .A ce niveau la France devrait etre la sentinelle, la gardienne de telles valeurs faites d'ouverture,de générosité,de tolérance mais à y regarder de prés la Francophonie n'existe qu'au plan institutionnel, au niveau d'une élite laissant de coté le citoyen lamda .Et comme si cela ne suffisait pas les représentations diplomatiques françaises ignorent royalement l,esprit francophone dans leur relation avec "LES CITOYENS FRANCOPHONES s'il y en a bien sùr ! Pour l'exemple il suffit de se rendre au consulat de la France pour l'obtention d'un visas de court ou long séjour c'est comme si c'est le paradis qu'on veut atteindre donc il vous faut d'abord souffrir ,subir toute sorte d'humiliation .Il faut que cela cesse sinon notre communauté n'a pas sa raison d être.CE SERAIT IMPORTANT POUR NOUS ET D'ABORD POUR LA FRANCE D'AVOIR UNE FRANCOPHONIE DES PEUPLES SINON CA RESSEMBLE A UNE FRANCOPHOLIE SURTOUT POUR NOUS AFRICAINS !

Écrit par : S.SENE | 05/07/2012

Nous avons beaucoup de respect et meme parfois d'admiration pour le Président Abdou Diouf Secrétaire Général de la Francophonie mais cette histoire de francophonie à bien des égares donne à réfléchir ! Nous avions cru à une communauté francophone solidaire,croyant aux valeurs de l'universel selon le mot de Leopold SEDAR SENGHOR .A ce niveau la France devrait etre la sentinelle, la gardienne de telles valeurs faites d'ouverture,de générosité,de tolérance mais à y regarder de prés la Francophonie n'existe qu'au plan institutionnel, au niveau d'une élite laissant de coté le citoyen lamda .Et comme si cela ne suffisait pas les représentations diplomatiques françaises ignorent royalement l,esprit francophone dans leur relation avec "LES CITOYENS FRANCOPHONES s'il y en a bien sùr ! Pour l'exemple il suffit de se rendre au consulat de la France pour l'obtention d'un visas de court ou long séjour c'est comme si c'est le paradis qu'on veut atteindre donc il vous faut d'abord souffrir ,subir toute sorte d'humiliation .Il faut que cela cesse sinon notre communauté n'a pas sa raison d être.CE SERAIT IMPORTANT POUR NOUS ET D'ABORD POUR LA FRANCE D'AVOIR UNE FRANCOPHONIE DES PEUPLES SINON CA RESSEMBLE A UNE FRANCOPHOLIE SURTOUT POUR NOUS AFRICAINS !

Écrit par : S.SENE | 05/07/2012

Les commentaires sont fermés.