13/06/2012

Votations en Grèce : les marchés voteront aussi, la Suisse prête à toute éventualité!

  •  
    L'agence de notation Moody's avertit qu'une sortie de la Grèce de l'euro pourrait dégrader les notes AAA de la France ou l'Allemagne, et celles d'autres pays de la zone euro. Claude-Alain Margelisch, Délégué du Conseil d’administration et Président du Comité exécutif de l'Association Suisse des Banquiers (ASB) nous informe ce matin, à Berne, que le monde des finances sera très attentif aux prochaines votations du 17 juin 2012 en Grèce. Il a toutefois tenu à nous rassurer: " La Suisse est moins exposée en cas de sortie de la Grèce de l'Euro." Par ailleurs, Espagne, Grèce, Irlande, Italie, Portugal, la Suisse se pare à toute éventualité, l'incidence financière en cas de la faillite de ces États est bien calculée jusqu'aux centimes près ! N'est ce pas là de la prévoyance et de la maîtrise de son destin pour éviter le naufrage collectif ?

    El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

     

12:37 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grèce, sortie de l'euro, suisse, marchés financiers, claude alain margelisch | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.