08/05/2012

PERTE DE SA NATURALISATION SUISSE : UN NIGÉRIAN JAMAIS ENTENDU PAR LES TRIBUNAUX DÉSORMAIS SANS RECOURS!

Voilà un Nigérian qui se marie officiellement 7 ans après sa rencontre avec une Suissesse ! 6 mois après le mariage, la femme demande séparation et fait annuler la naturalisation facilitée de l'époux. Ce dernier se bat avec une avocate avec une bourse bien déliée... En vain... Le Tribunal Fédéral confirme le Tribunal administratif. Il a toujours bossé, a acheté une maison en copropriété qui sera revendue, il ne recevra qu'une modique somme en retour de la vente 90.000 FCH pour une maison évaluée à 700.000 FCH. Il n'a plus sa femme, ni sa nationalité ni "sa" maison. Il n'a jamais été entendu par les Tribunaux suisses ! Le couple s'accuse mutuellement de relations extra conjugales et la femme ajoute au tableau des violences verbales et physiques au moins une fois l'an que l'homme dénie. En Droit les bons sentiments ne font pas PREUVES. On demande au Nigérian de prouver l'existence de la survivance d'un fait extraordinaire qui aurait causé la dégradation "rapide" de son couple. Des papiers, des preuves pour démontrer la véracité d'un amour. Et c'est la femme qui était allée chercher son homme en Italie. Ce qui est constant c'est que le dossier n'est pas en sa faveur. La conclusion, sans recours, désormais, est qu'il a acquis frauduleusement sa nationalité suisse.

07:23 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : naturalisation en suisse, mariage mixte, suisse, état civil, tribunal fédéral, tribunal administratif | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

C'était donc bien un mariage blanc pour un nigérien...

Écrit par : Ivan Skyvol | 08/05/2012

Les commentaires sont fermés.