06/02/2012

Les indignés ont-ils laissé mourir leur frère d'arme: Peut on juger les Chefs d'Etat européens pour négligence?

La riche et puissante Europe compte ses morts : 300 personnes meurent du froid ! En moins d'une semaine ! Faut-il juger les Chefs d'Etat de ces pays pour non-assistance à personne en danger ? Pour non-respect du droit au Logement et à l'intégrité et à la vie? C'est complexe, non! A Genève, au sein même de l'Université, au Parc des Bastions, meurt un indigné, par hypothermie!

Cette personne est-elle aussi morte de la négligence de ses sœurs et frères de combat contre le capitalisme à visage sauvage par leur propre indifférence? Sur facebook, un de mes amis suisses ose la question. A cet égard, j'ai soutenu que je suis très choqué par ce qui s'est passé ! Cela me remplit de tristesse évidemment car dans un pays riche l'on ne devrait pas mourir du froid ! Ceci posé, il semble par ailleurs nécessaire, dis-je, de se demander où étaient ses amis indignés ! Personnellement, je crois à la lutte pour défendre des principes mais le plus souvent certains se gargarisent de compter leurs martyrs que de comptabiliser leurs victoires !

Si cette personne est heureuse dans sa mort, peut être trouverait- elle la paix dans son âme!

Mes condoléances à sa Famille

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

19:10 Publié dans Droits humains | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : indignés, genève, parc des bastions, université de genève, 2012 froid | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.