31/01/2012

SENEGAL : MON APPEL RENOUVELE POUR LA PAIX!

drapeauduSenegal.jpgSituation Politique au Sénégal, l'émission Genève à Chaud avec Pascal Décaillet le lundi 30 janvier 2012. Voir à la 7ème minute l'entretien avec le journaliste et mon appel aux hommes politiques sénégalais de ne pas mettre le pays à feu et à sang et de se battre dans le cadre du respect de la Constitution.

Voir la vidéo de l'émission en cliquant sur ce lien: http://www.lemanbleu.ch/vod/geneve-a-chaud-30012012

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

09:24 Publié dans 2012 Elections Présidentielles et Législatives au | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wade, niass, idy, macky, ibrahima fall, amsatou sidibé, gadio, youssou nd m23 | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

27/01/2012

Festival de Films de la Diaspora Africaine Cinémas du Grutli du 27 au 29 janvier

Aux Cinémas du Grutli dès ce vendredi 27 au 29 janvier 2012.

Le Festival des Films de la Diaspora Africaine est né en 1993, à Manhattan (NYC). Depuis il étend sa toile en Amérique du Nord, à Paris et désormais aussi à Genève, pour vos offrir le meilleur des cinématographies de la diaspora africaine, du nord comme du sud :

Des films venus du Brésil, du Burkina Faso, des Etats-Unis, du Maroc de France et de Curaçao pour offrir un échantillon d'images et de modes de vie partageant une origine commune: l'Afrique.

VENDREDI, 27 JANVIER 2012

19H   -  UNE FEMME PAS COMME LES AUTRES de Adboulaye Dao (VOF) Burkina Faso, 2009, 101mins Comédie de mœurs. Mina (Georgette Paré), dirigeante d'entreprise prospère de Ouagadougou, décide de prendre un deuxième mari, dans une société polygame où la polyandrie est une grande première...

21H   -   THE KILLING ZONE de Joe Brewster (VO English) USA, 2003, 80mins - drame psychologique

Ancien enfant soldat adopté aux Etats Unis, Malcolm gère un cabinet médical où il est témoin du meurtre de son père adoptif. Ce qui lui rappelle son enfance de violence. Avec Isaach de Bankolé.

SAMEDI, 28 JANVIER 2012

15H   -   A DIOS MOMO de Leonardo Ricagni  (VO espagnol, English subtittles)  Uruguay, 2005, 100mins

Obdulio, Afro-Uruguayen de 11 ans, vit avec sa grand-mère et vend des journaux dans les rues de Montevideo. Il ne sait ni lire ni écrire, jusqu'au jour ou il rencontre le charismatique gardien de l'entrepôt du journal.

17H   -   UNE FEMME PAS COMME LES AUTRES de Adboulaye Dao   (VOF)

19H    -  Comment conquérir l'Amérique en une nuit de Dany Laferrière   (VOF)  Canada/Haiti, 2004, 96mins - comédie  - Fraîchement arrivé à Montréal avec l'intention de conquérir l'Amérique en charmant la femme blonde, Gégé, jeune Haïtien débarque chez Fanfan, son oncle casanier et chauffeur de taxi.

21H  -   BESOURO de João Daniel Tikhomiroff  (VO port - ss titres français) Brésil, 2010, 94mins - action

Film d'action à gros budget, Besouro retrace l'épopée du légendaire « Mestre » de capoeira Besouro Mangangá, au début du XXème siècle, dans sa lutte contre l'oppression, aidé des orishas du vaudou.

DIMANCHE, 29 JANVIER, 2012

14H   -  FAMILY MOTEL de Helene Klodawsky  (VO english, ss-titres français) Canada/Somali, 2008, 88mins - drame Mère courage somalienne réfugiée au Canada, Ayan, expulsée de son logement pour un retard de loyer, se retrouve avec ses filles dans un hôtel où sont parqués les laissés pour compte de la ville.

16H   -   TAGNAWITUDE de Rahma Benhamou El Madani (VO français & arabe, ss-titres français) France/Algérie/Maroc, 2010, 80mins - documentaire, en présence de la réalisatrice :

«J'ai rencontré l'esprit Gnawa de très bonne heure quand j'étais petite fille, et que je voyais ma mère pratiquer la transe. Elle entrait lentement dans cette attitude extrême jusqu'à oublier le monde extérieur et ses limites»

18H   -   FAIS DANSER LA POUSSIERE de Christian Faure - (VOF)   France, 2009, 90mins - drame

Elevée par sa mère Bretonne, Maya, qui n'a jamais connu son père noir, part à la recherche de l'autre moitié de son histoire. A la croisée des chemins, elle parvient à se hisser au sommet de son art : la danse.

20H30  -   AVA ET GRABRIEL de Felix de Roy  (VO papiamentu & néerlandais sous titres anglais)

Curaçao, 1990, 101mins 1948 à Curaçao, Gabriel, peintre du Surinam, veut peindre une vierge noire avec pour modèle Ava, jeune métisse fiancée à un policier blanc. Ce qui va déclencher bien des controverses.

 

12:47 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma, où sortir ce soir, grutli, films, diaspora | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

25/01/2012

Manifestation contre un troisième mandat : Des Sénégalais bravent le froid à Genève contre la candidature de Wade

Manifestation contre un troisième mandat : Des Sénégalais bravent le froid à Genève contre la candidature de Wade

Dirigée par Moda Mbaye, membre de Rewmi domicilié en France voisine, la manifestation contre la candidature de Me Wade n'a pas attiré grand monde. Déterminés les 10 manifestants, 9 hommes et une femme, ont fait face au froid glacial de la Suisse en plein hiver et en plein air sous la ‘Chaise Cassée’ devant l'entrée principale des Nations Unies pour dire : ‘Non à la candidature inconstitutionnelle du Président Wade’ comme on peut lire sur l'une des banderoles exhibées.

(Correspondant permanent à Genève) - Des Sénégalais ont fait, hier, mardi, 24 janvier 2012, à 12 heures, preuve de témérité en affrontant le froid et quelques gouttes de pluie pour empêcher la goutte d'eau de trop dans le vase de la candidature du chef de l'Etat, Me Abdoulaye Wade, officiellement investi par son parti le Pds et une coalition de partis politiques. Les manifestants sont pour la plupart des membres du parti de l'ancien Premier ministre Idrissa Seck, l'un des candidats face à l'actuel locataire du palais de la République. ‘Non ! Non ! Non ! à la confiscation du pouvoir’, ‘Terminus J-33’, ‘Pour le respect de la démocratie au Sénégal, non au 3e mandat de Wade’, les affiches et banderoles expriment les griefs et autres souhaits des manifestants flanqués de t-shirts rouges pour montrer la sortie au président Wade. Et pour faire un peu de bruits, les mécontents du régime libéral n'ont pas manqué d'idées. En effet, ils se sont munis de vuvuzelas ... rouges.

Moda Mbaye, l'initiateur de la marche explique que la candidature du président Wade est ‘asociale’, car, dit-il, : ‘Un vieillard est normalement respecté en Afrique mais avec l'attitude de Wade, on se permet d'user de tous les mots contre lui’. Alioune Diouf, représentant de la Cellule d'initiative et d'actions en Suisse rappelle que le candidat du Pds ‘avait promis de réviser la Constitution en 2000. Il avait ainsi signé un pacte avec le peuple sénégalais en bloquant le mandat du Président à deux’. Notre interlocuteur de souligner que ‘ce pacte moral a été rompu car le Président a changé de trajectoire car il veut nous imposer son fils’. Pour sa part, Mouhamed Sall croit que ‘la candidature de Wade est très dangereuse pour le pays. En plus son bilan est désastreux. Par ailleurs, c'est lui qui avait dit qu'il ne pouvait pas se représenter en 2012. J'en conclus dès lors que sa candidature est une violation de la Constitution’. Selon Moussa Cissokho, ‘Wade ne veut ainsi qu'installer son fils à la tête du pays’. Ce dernier se veut catégorique : ‘Nous sommes prêts à nous battre jusqu'à la dernière goutte de notre sang car le Sénégal ne sera jamais une monarchie’.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye (ContinentPremier.Com)

Publié et imprimé à Dakar ce jour par le quotidien privé Walfadjri- Sénégal- Lien: http://www.walf.sn/politique/suite.php?rub=2&id_art=7...

19/01/2012

Les 54 Etats du continent africain méritent-ils un siège au Conseil de Sécurité ?

ibaderthiam.jpgL'Afrique peine, encore, à peser, véritablement, sur le cours des évènements mondiaux. D'éminents intellectuels africains et européens réunis le vendredi 13 janvier 2012 à la Salle 12 des Nations Unies à l'occasion du 7ème anniversaire du magazine panafricain ContinentPremier.Com édité à Genève ont abordé la thématique de « l'Afrique dans la nouvelle géopolitique mondiale : souveraineté et démocratie. ». Extrait de la communication du Pr Iba Der Thiam, agrégé d'Histoire, Médaille d'Or de l'UNESCO, Commandeur de l'Ordre de la Pléiade de l'Organisation Internationale de la Francophonie.

(.... )L'Afrique a été découpée en morceaux, à Berlin, en 1885. On l'a colonisée. On lui a imposé le travail forcé, les réquisitions et les corvées, les brimades et les humiliations, l'Apartheid, le néocolonialisme, des accords de partenariat économique injustes, fondés sur l'échange inégal, des élites dirigeantes beaucoup plus soumises aux maîtres occidentaux, qui les ont choisis, qu'aux Etats, dont ils sont originaires (...)

Certaines puissances, alliées aux pays colonisateurs, en ont profité pour continuer de considérer que les 54 Etats Africains ne méritent pas de jouer un rôle significatif dans la gouvernance mondiale, si bien que l'Afrique est absente du Conseil de Sécurité des Nations-Unies. Elle est mal représentée au sein du FMI et de la Banque Mondiale, ainsi que du G8 et du G20, où elle n'occupe qu'un rôle de figurant.

Les règles de l'OMC foulent au pied ses intérêts et privilégient ceux des pays riches.

La Cour Pénale Internationale semble n'avoir été créée, que pour les seuls africains, alors que les tenants de l'Apartheid vivent, voyagent et dorment en paix, comme bien d'autres, dans le reste du monde. Avec un attrait de presse, on a fait de l'Afrique, le continent de la corruption, des élections frauduleuses, de l'incompétence des élites, la patrie du tribalisme, de la dictature, incapable de prendre, seule, en main, son destin..

A la première crise, on fait appel à l'étranger, au nom d'un droit d'ingérence à géométrie variable.

suite de l'article ici:http://www.afrik.com/article24557.html

(Afrik.Com)

Par le Professeur Iba Der Thiam dont vous verrez la totalité du discours sur :

http://www.continentpremier.com/?magazine=62&article=...

18/01/2012

MARK MULLER AU MAD : Un homme d’Etat à la rencontre du peuple d’en bas !

LAVILLIERS.jpgJe ne voudrais pas disserter de la violence dont on accuse le Conseiller d'Etat. Je pose ici la simple équation de la vie privée, de la vie tout court des femmes et des hommes qui nous dirigent.

Une note du journaliste Pascal Décaillet, sur sa page Facebook en référence à sa participation à l'émission Infrarouge de la Rts,  a fouetté le désir que j'avais de dire ce que je pensais de l'Affaire Muller au MAD. Ce désir a été refoulé par l'organisation du 7ème anniversaire de  ContinentPremier aux Nations Unies. Ce matin, le Mur de Décaillet, journaliste protéiforme et d'une grande générosité attirait mon attention et a fait revenir ce désir enfoui.

Oui, cher Pascal, je suis d'accord avec toi sur ta pensée selon laquelle les hommes politiques ont droit à une vie privée comme tout un chacun surtout dans un pays démocratique, libre et où ces ministres n'ont même pas besoin de gardes du corps. Je n'ai pas encore le temps mais j'avais pensé écrire un article position sur ce sujet.

Le Mad est un lieu public, lieu agréable où se rencontre le petit peuple très souvent et y voir un conseiller d'Etat démontre à souhait l'humilité de cette personne et la sécurité qui règne dans notre canton monde. Ceci dit, je ne juge pas des actes décriés qui pourraient arriver à tout un chacun et surtout quand on est reconnu par des jaloux et des envieux. Toute bagarre est une faiblesse, les conditions qui l'ont induite me sont étrangères mais ce qui est important à souligner c'est aussi de voir un Homme d'Etat qui aurait pu fêter le 31 décembre aux Maldives choisir la rue du Stand!

 Encore d'accord et d'accord avec toi qu'il faudrait plutôt juger les hommes politiques sur leurs actions.

Tu sais Pascal, j'ai vu Mark Muller aller acheter lui même du sable pour son chat à la Coop de Plainpalais. Oh comme tous les Genevois ! Pas de scoop, mon Gorgui, me diras tu ! J'ai échangé avec lui quelques mots car il n'y avait pas grand monde et je venais juste après lui.

Quand, je l'ai reconnu quelques mois plus tard accompagné au concert de Bernard Lavilliers, que j'étais parti couvrir, le mardi 22 novembre 2011 au Château Rouge d'Annemasse bondé de monde, j'ai préféré lui laisser profiter du moment. Il était à trois mètres de moi ! A chaque fois que je sentais qu'il retourner la tête, j'en faisais autant pour qu'il ne me reconnaisse pas.

Certes on aurait souhaité voir nos hommes politiques sans tâches, toujours, tout le temps. Jusqu'à, souvent, les confiner dans des costumes serrés, des tailleurs étroits. Jusqu'à faire de leur diction un ramassis châtié et incompréhensible. Peut-être alors faudrait-il aller chercher nos femmes et hommes politiques dans les couvents dans les synagogues ou dans les mosquées ou autres temples !!!

 Imaginez vous un seul instant un ministre sénégalais au marché public!

 Que dire d'un ministre français entrain de danser en banlieue et en public !

 El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

Blog tdg: http://continentpremier.blog.tdg.ch/

 

17:38 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : mark muller, pascal décaillet, le mad, vie publique, vie politique, genève, conseil d'etat, sénégal, france | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

16/01/2012

Premières retombées de la Conférence anniversaire de Continent Premier le vendredi aux Nations-Unies:

merci.jpg 1 - Je me rends bien compte aujourd'hui plus que jamais que je compte en Suisse et ailleurs de véritables amies et amis. Oui mon Père enseignait à sa famille " d'investir dans les humains." etc.
2- Un éditeur sérieux voudrait publier en Livre dans les meilleurs délais les communications de la Rencontre. Voici ce qu'écrit l'éditeur "Pourrez-vous prendre contact avec moi la semaine prochaine par mail ou au tél *****(dès 9h15) pour envisager la publication de cette conférence et d'autres livres..."
3- Un de nos aînés Suisse d'origine maghrébine veut publier sous forme d'opuscule à la " Indignez-vous" de Stéphane Hessel le Cours magistral du Professeur Iba Der Thiam sur l'Afrique dans la géopolitique mondiale.
4- Un Ambassadeur ravi du succès, et Dieu Sait qu'il en a bien participé, m'a dit : " Gorgui tu travailles avec la Providence". Oui je suis un éternel optimiste cela ne réduit en rien mon réalisme qui me permet d'aimer et de m'indigner.

5- ... Encore Merci. Merci et Merci...........
El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du Magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

02:21 Publié dans Genève Internationale | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : anniversaire, afrique, onu, iba der thiam, sénégal, francophonie, maroc, livres | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

10/01/2012

7ème Anniversaire de ContinentPremier: L'ONU abrite un grand débat sur l'Afrique.

Conférence sur l'Afrique et la nouvelle géopolitique mondiale: Souveraineté et Démocratie -

 

 

Le thème est pour nous adéquat pour reconsidérer la situation africaine, 50 ans après les indépendances, et pour mieux comprendre cette soif des peuples africains à plus de liberté, de démocratie, de progrès et de bien être. Ne l'oublions pas par ailleurs le Printemps arabe est parti de l'Afrique. L'Afrique a donc quelque chose à dire au reste du monde. Comment saisir ce discours ? Comment rendre le bruit intelligible ? Quelles solidarités construire ? L'idée de renaissance africaine est -elle encore d'actualité ?

Voilà autant de questions que nos éminents conférenciers et amis traiteront le 13 janvier 2012 à 18 heures à la Salle 12 du Palais des Nations Unies, à Genève.

Conférenciers

Nous attendons à cette importante rencontre  ces personnalités :

Boubacar Boris Diop ( écrivain sénégalais et philosophe), Anne Cécile Robert ( Pr de Droit à Paris, Rédactrice en cheffe adjointe au Monde Diplomatique - Paris), Sanou Mbaye ( Economiste, ancien fonctionnaire à la BAD, écrivain - Londres), Gilles Labarthe (journaliste, auteur de nombreux livres sur l'Afrique notamment sur l'Or africain - Genève et Paris), Pr Iba Der Thiam (Agrégé d'Histoire, vice-Président de l'Assemblée Nationale du Sénégal Président du Comité Scientifique du Festival Mondial des Arts Nègres), Pr Awa Marie Coll Seck, ancienne ministre de la santé du Sénégal, Directrice exécutive du Programme Faire reculer le Paludisme- OMS-Genève.

Entrée au Palais des Nations - Unies

Comme vous le savez, sans doute, la sécurité à l'ONU nous impose de respecter l'horaire et d'annoncer la venue de nos invités. A ce titre, j'attire votre aimable attention sur le fait que nous aurons besoin au plus vite la confirmation de votre participation à cette importante rencontre. Il suffit simplement de nous faire un courriel avec votre nom  et prénoms. N'oubliez pas, s'il vous plaît, de vous munir de votre carte d'identité ou autre document d'identification.

Cocktail avec des spécialités sénégalaise et marocaine

Un apéritif avec des spécialités du Sénégal sera offert au public présent pour dire Merci !

Vous me permettrez de vous remercier, par avance, pour votre disponibilité pour donner à cette manifestation une réussite éclatante. Le thème, le lieu, les personnalités invitées méritent le déplacement.

Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l'expression de nos  hommages respectueux.

Contact : El Hadji Gorgui Wade NDOYE, responsable et directeur du magazine panafricain

Internet : www.ContinentPremier.Com - Email : g.ndoye@continentpremier.com - Téléphone : 076-203-61-62.

05/01/2012

Gaétan Vannay, responsable de la rubrique internationale de la radio suisse romande : ‘La communauté internationale n’est pas assez forte dans son opposition face à Bachar Al Assad’

gaetanvannay.JPG

Grand reporter, le journaliste suisse était l'un des rares journalistes occidentaux présents en Libye aux durs moments des combats entre les forces de Kadhafi et les rebelles.Il s'est aussi rendu en Syrie, en prenant énormément de risques pour faire son travail de journaliste.Gaetan Vannay a séjourné à Zentan, en Libye les deux dernières semaines de mars et en Syrie, il est resté à Hama du 19 juillet au 3 août 2011.Le lauréat du Prix Jean Dumur 2011 nous raconte ses différentes expériences qui lui ont valu cette auguste reconnaissance.

GENEVE - Entre les feux de l'Otan, les bombardements des troupes de Kadhafi, les attaques des soldats d'Assad, notre confrère suisse raconte les souffrances des populations. Son travail lui a valu la reconnaissance internationale. Il aurait pu également y laisser sa vie, comme tant d'autres avant lui. Dans son Rapport annuel, rendu public cette semaine, la Presse emblème campagne (Pec) qui avait demandé au Conseil des droits de l'Homme d'assurer la sécurité des journalistes au cours des violences dans la République arabe syrienne, informe au niveau mondial qu'au moins 106 journalistes ont été tués en 2011.


Massacres en Syrie


Le journaliste suisse n'atteste pas, durant sa présence en Syrie, des nombreux massacres dont seraient victimes les populations excédées par le pouvoir autocratique du président syrien qui a hérité le pouvoir de son père. Le journaliste n'invente pas des faits. Il raconte ce qu'il a vécu, ce qu'il a vu, en toute objectivité : 'Moi, ce à quoi, j'ai assisté s'est passé en deux temps. D'abord, ce sont dix jours de manifestations pacifiques et extrêmement bien organisées tous les jours et surtout les vendredis après la prière qui rassemblaient quelques dizaines de personnes. Les manifestations étaient pacifiques, bien structurées et les gens n'étaient pas armés.'
Quid des bandes armées ? Gaetan Vannay assure qu'il n'a pas vu des bandes armées qui terrorisaient le gouvernement syrien, comme le prétendent les autorités syriennes pour justifier leur violence à l'égard des populations en révolte. Notre interlocuteur poursuit : 'Un matin, j'ai vu arriver des chars et des forces de sécurité à Hama pour commencer la répression. Je les ai vus tirer sur les populations qui essayaient de se protéger comme elles pouvaient.' Gorge nouée, notre interlocuteur se retient, et poursuit comme s'il était investi d'une mission de témoigner, afin que personne ne dise 'je ne savais pas' : 'J'ai vu aussi six ou sept personnes armées du côté des opposants'.

Lire la suite ici/

http://www.walf.sn/international/suite.php?rub=6&id_art=77953


Article publié ce 4 janvier 2012 par Walfadjri-Sénégal, quotidien privé imprimé à Dakar, en page Internationale



Auteur El Hadji Gorgui Wade NDOYE, journaliste accrédité à l'ONU directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

02:29 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gaetan vannay, radio suisse romande, rts, presse, syrie, libye, nations unies, suisse, walfadjri, continent premier | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

03/01/2012

YOUSSOU NDOUR EST FINALEMENT ENTRE DANS L'ARENE POLITIQUE

Youssou Ndour a annoncé comme prévu sa candidature à l’élection présidentielle sénégalaise de février 2012. Il entre dans l’arène politique par effraction. Il veut faire la différence ! Sa popularité est certaine et indiscutable son parcours plus qu’élogieux surtout pour un autodidacte. Il a porté haut le flambeau de la musique sénégalaise avec tant d’autres éminences de sa trempe ! Certes, Youssou est un homme d’affaires mais il a aussi mené des combats pour la dignité de l’Homme Noir avec engagement et dévotion. Pour cela il a tout notre respect.


Je ne lui aurais pas conseillé de se porter candidat car il y a des moments dans l’histoire d’un peuple où on a besoin d’arbitres neutres et respectables. Il aurait pu en être un !


Il a choisi de s’engager politiquement.


Sans croire personnellement à ses chances devenir le prochain Président de la République du Sénégal, je lui souhaite bonne chance.
C’est sûr ; il fera mal, très mal ! En premier, au parti au pouvoir celui d’Abdoulaye Wade et il grignotera certainement quelques voix ici et là. Je l’avais dit ici il y a quelques mois son entrée en politique est aussi au-delà des raisons qui lui sont propres, et dont j’ai quelques pistes, l’échec de la politique et des hommes politiques au Sénégal. Une nouvelle ère s’annonce au Sénégal ! Que la Paix Règne dans ce pays mien et dans tous les autres.


El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur de publication du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

02/01/2012

YOUSSOU NDOUR PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL !?

YoussouNdour.jpgMadagascar a eu son président Dj !  Haiti a son président élu et chanteur professionnel. Certains rêvent d’un Sénégal avec un président chanteur après un premier président poète. Youssou Ndour déclara –t-il en ce 2 janvier 2012 s’il est candidat à la présidentielle sénégalaise de février prochain. Tout Dakar a les oreilles tendues aux lèvres de l’enfant de la Médina devenu un des hommes les plus connus sur la planète. Est-ce suffisant pour diriger un pays comme le Sénégal ?  
SENEGAL: Le chanteur Youssou Ndour et pas moins homme d'affaires dira aujourd'hui s'il est enfin candidat à la présidentielle de février 2012 ou s'il va soutenir un candidat déjà connu. Youssou qui est d'une popularité incontestable en dehors même des frontières sénégalaises m'avait dit à Genève qu'il ne sera pas candidat mais qu'il en soutiendrait un et n'excluait pas à l'époque de soutenir l'actuel Chef de l’État. Cette seconde hypothèse est à mon avis devenue caduque vu sa radicalisation contre le pouvoir de Gorgui Wade. Qui va-t-il alors soutenir? La logique aurait voulu que ce fût Cheikh Tidiane Gadio ( ancien ministre des affaires étrangères de Wade débarqué sans diplomatie par le Président Wade. C'est devant sa télé qu'il apprit la nouvelle!) chez qui est née l'idée de son mouvement Feke maci bolé. Mais mon ami et grand frère Gadio n'a aucune chance d'être élu Président en 2012!
L'hypothèse la plus improbable est que notre artiste interplanétaire se décide lui-même d'aller affronter Wade si jamais ce dernier reste toujours en lice ! Eh bien pourquoi pas? Mais ce serait stratégiquement une grosse erreur même si cela lui donnerait le temps d'une campagne toute la puissance de dire au parti au pouvoir qui l'a un peu négligé qu'il était YOUSSOU NDOUR, homme planétaire et milliardaire, n'en déplaisent à ceux qui pensent le contraire. Mais You Président au Sénégal, ce ne sera pas non plus pour 2012.
Que la Paix Règne dans mon pays et dans le monde. Amen!

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur de publication du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

01/01/2012

2012: Dépolluons nos coeurs de la peur et de la haine!

carte-afrique.jpg Je voudrais ab imo pectore présenter l'expression de mes vœux les meilleurs et les plus ardents à ma famille, à mes amis réels et virtuels et dont l'absence n'est qu'une présence tangible au vu des nombreux échanges riches et fécondants, à mes lectrices et lecteurs, pour 2012 et au delà !

Oui, je continue à soutenir qu'il nous faut rester optimistes, malgré tout, non pas parce que nous n'avons pas de choix mais parce que le choix c'est nous: notre destin nous devrons le tenir entre nos mains périssables !
Oui, et dépolluons nos esprits et nos cœurs en aimant nos semblables pour ce qu'ils sont ontologiquement: des êtres humains et faisons revivre en chaque être ce plus d'être ! La haine, la peur sont des angoisses existentielles nocives, cultivons plutôt la Vie nimbée dans l’Énergie fervente, le levain inconditionnel de l’Amour !
Pour votre Agenda de la rentrée
Une Conférence publique aux Nations-Unies

L’Afrique et la nouvelle géopolitique mondiale: Souveraineté et Démocratie

Vendredi 13 janvier 2012, à 18 heures

Palais des Nations Unies, Genève

Salle 12

Suivie d'un cocktail coloré

Un apéritif avec des spécialités du Sénégal sera offert au public présent pour dire Merci !

RSVP : info@continentpremier.com, - Téléphone : 076-203-61-62 ou 022- 917- 37- 89.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU, directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

20:19 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 2012, voeux, fin d'année, amour, paix, ontologie, être | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye