12/12/2011

Manifestations violentes à Kinshasa : La Francophonie et la Suisse préoccupées.

AbdouDiouf.jpgCongo- RDC-Abdou Diouf appelle au calme (politiciens) et à la retenue (militaires). A noter que le communiqué du S.G de la Francophonie va droit au but et ne prend pas position sur la réélection contestée du Président Joseph Kabila.

GENEVE- Des sources concordantes font état de morts et de nombreux blessés à la suite de manifestations anti Kabila à l'annonce de sa réélection. Les partisans d’Etienne Thisékédi qui s’est autoproclamé Président organisent la riposte pour arracher la victoire à Joseph Kabila Président déclaré vainqueur même si tous les observateurs sur place ont noté des irrégularités lors du scrutin.

Interrogée au Club suisse de la presse quelques jours auparavant sur la situation fiévreuse au Congo à l’approche de la proclamation des résultats, la Présidente de la Confédération suisse, Micheline Calmy Rey déclarait à ContinentPremier.Com que « la Suisse était préoccupée. »
Reste à savoir si malgré sa confirmation le prochain Sommet de l'OIF se tiendra toujours à Kinshasa!
Sur un autre registre, et à l’occasion du 63ème anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, Abdou Diouf a évoqué les processus de transition démocratiques qui ont marqué l’année 2011, notamment dans le monde arabe. « Cette journée du 10 décembre, dit-il, doit être l’occasion de saluer l’engagement et la mobilisation des défenseurs et militants des droits de l’Homme qui ont défendu, parfois au péril de leur vie, les droits et libertés fondamentales des populations, contribuant ainsi largement aux processus de démocratisation dans des contextes souvent difficiles.»
Depuis plus d’un an, de formidables mouvements populaires en faveur de la démocratie, des droits de l’Homme et des libertés ont bousculé le monde arabe, constate l’OIF. L’organisation internationale de la Francophonie a très tôt affirmé la nécessité de prendre sérieusement en compte ces aspirations tout à fait légitimes des populations, qui correspondent clairement aux valeurs et aux principes défendues par l’Organisation et qui sont inscrits dans la Déclaration de Bamako. « Ces transitions demeurent cependant fragiles et les mois à venir seront décisifs pour enraciner ces avancées essentielles. Il nous faut donc demeurer vigilants et actifs », a martelé l’ancien Président du Sénégal dont le pays va vers une élection présidentielle majeure au mois de février prochain.

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l’ONU, directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

11:02 Publié dans 2012 Elections Présidentielles et Législatives au | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : congo, rdc, kabila, thisekedi, abdou diouf, oif, francophonie | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.