26/09/2011

Adieu Dr Wangari Muta Maathai : La nature est orpheline de son Prix Nobel!

mathai.jpgFondatrice de la Green Belt Movement, Wangari Mathai (1er avril 1940 à Nyeri, 25 septembre 2011, à Nairobi, au Kenya) fut la  première femme africaine à recevoir le Prix Nobel de la paix pour « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix ». Ma dernière rencontre vace cette femme écologiste convaincue panafricaniste jusqu'aux moelles remonte au mois d'avrir dernier à l'Intercontinental lors de la 1ère conférence de Gateway to Africa qui réunissait entre autres Gordon Brown, Al Gore, Kofi Annan... 

Lire cet article que je lui avais consacré le 30 septembre 2004.

Femme Noire, Femme Africaine, Ecologiste et secrétaire d'Etat à l'environnement et aux ressources naturelles du Kenya. Soixante quatre hivernages (64 ans), Wangari Maathai, a fait grandir l'arbre de la paix. Trente (30) millions d'arbres, plusieurs milliers d'employés au service de l'environmment. Telle est la prouesse de cette Dame, que le Prix Nobel de la paix basé à Oslo, a honoré en or, en diplôme, et 10 millions de couronnes suédoises, prix qu'elle recevra le 10 décembre prochain. « Pour sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix", c'est ainsi que le Comité du prix Nobel de la paix a justifié sur 194 candidats, son choix porté sur la biologiste et écologiste africaine, la kenyanne Wangari Maathai.

 Suite ici/

http://continentpremier.com/?magazine=13&article=430

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur de publication et Rédacteur en Chef de www.ContinentPremier.Com

12:05 Publié dans Hommages | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 2011 green belt movement, prix nobel, afrique, kenya, nyeri, nairobi, gordon brown, kofi annan, gateway to africa | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Bonjour,

oui, effectivement, la nature, la Terre, l'humanité est orpheline de cette grande Dame que j'admirais et que j'admire toujours...

Écrit par : vgiaffreda | 26/09/2011

Les commentaires sont fermés.