25/08/2011

Out of Africa: Une pétition du Cran pour que les Etats africains quittent l'ONU.

crisedeFachoda.jpgLE CARREFOUR DE RÉFLEXION ET D’ACTION CONTRE LE RACISME ANTI-NOIR (CRAN)- Observatoire du Racisme anti-Noir en Suisse, demande aux États africains de sortir de l'organisation des Nations Unies. Objectif: DIRE NON AUX INGÉRENCES EXTÉRIEURES ET POUR LE RESPECT DE LA DIGNITÉ ET DE LA SOUVERAINETÉ AFRICAINES! Peut-on lire dans un document qui nous est parvenu. La démarche est-elle la meilleure, est elle venue à son heure?

« Les derniers événements survenus en Libye viennent à point nommé pour dénoncer de la manière la plus conséquente l’instrumentalisation d’une organisation, l’ONU, créée pour garantir la paix, dans le respect du droit international, en une machine de guerre visant à défendre les objectifs stratégiques de ceux qui la dominent, quitte à sous-traiter ses nouvelles initiatives à l’organisation militaire la plus puissante et la plus guerrière du monde, l’OTAN. Au moment où les Africains sortent d’un bilan mortifère de 50 ans d’indépendance sans souveraineté, ces initiatives sonnent à la fois comme une provocation jubilatoire et une affirmation arrogante d’une volonté de recolonisation, ainsi que de déni de dignité et de souveraineté africaines », écrit le CRAN.

Le débat est lancé sur ma page Facebook ! A voir ici:

http://www.facebook.com/gorguiwadendoye

 

Vous pouvez aussi donner votre avis sur ce blog sur l'espace réservé aux commentaires qui sont ouverts à toutes et à tous.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain

http://www.ContinentPremier.Com

04:29 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cran, suisse, union africaine, out of africa, nations unies, 2011 pétition | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

La question est intéressante.
Il me semble qu'il y a un problème qui n'est pas soulevé dans votre note :
le fait que ce sont des ressortissants Africains eux-mêmes qui, dans bien des cas et dans des domaines très différents, appellent à l'aide les Occidentaux, alors que souvent les atouts sont suffisants chez eux pour résoudre leurs problèmes et constuire l'avenir.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 25/08/2011

L'Afrique n'est pas un continent que peuplé de noirs. La vision du CRAN me semble raciste. Que vient faire une association contre le racisme anti-noir dans le conflit lybien??? Le but est évidemment pour certains de se montrer, rien d'autre à en tirer!

Écrit par : Riro | 25/08/2011

Tout est permis après l'effacement des dettes des pays africains !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2011

Assez d'accord avec Marie-France. Et complètement pas du tout d'accord avec le CRAN, dont j'avais pourtant soutenu le projet d'Université africaine... Qui pour ce que j'en ai vu, des quelques débats auxquels j'ai assisté ne me parait pas vraiment à niveau. C'est dommage, mais il semble que les esprits africains les plus éminents de cette ville s'en tiennent à l'écart. Je commence à comprendre pourquoi.
Kanyana, mon ami de 30 ans, se fourvoie lorsqu'il prend la défense de Kadhafi et de Gabgbo. Même Zuma n'est franchement pas le plus immaculé (sans jeu de mot) des dirigeants du continent. Ce n'est pas une question de ligne politique, mais de moralité et de clairvoyance. Agiter l'occident comme un épouvantail qui serait responsable de tout les maux de l'Afrique n'est que du populisme. Lorsque cela devient l'argument permettant de justifier les pires dictatures, c'est du fascisme. Qu'il soit noir n'y change rien.

Écrit par : Philippe Souaille | 26/08/2011

"DIRE NON AUX INGÉRENCES EXTÉRIEURES ET POUR LE RESPECT DE LA DIGNITÉ ET DE LA SOUVERAINETÉ AFRICAINES!" Ce sujet mérite d'être approfondi.
Si l'Afrique est parvenue à tant de dettes, c'est bien qu'elle n'a pas pu gérer ses biens comme il aurait été juste. En fait, comment pouvons-nous évoquer les dettes africaines alors que les Occidentaux se sont tellement servis!
Actuellement, les Africains deviennent de plus en plus conscients de bien des choses mais n'ont pas forcément les moyens de corriger le tir.
Les ingérences extérieures sont très puissantes et il est temps de les dénoncer vigoureusement.
Au niveau de la santé, tout le business créé autour du sida est une construction occidentale qui ramène beaucoup d'argent. Même l'argent offert est recyclé pour acheter des produits médicamenteux. Alors qu'en plusieurs régions, des tradipraticiens savent guérir le sida avec leurs plantes et autres moyens, même en négativant les sérologies positives. Mais de cela, les médias n'en parlent pas car cela couperait l'herbe sous les pieds des lobbies scientifiques.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 27/08/2011

La souveraineté appartient au peuple, et la dignité est celle d'un peuple libre et non pas soumis à la dictature. Soutenir les gouvernements au lieu des peuples, c'est soutenir les dictatures contre le peuple

Concernant la Libye, si le peuple ne voulait plus de Kadhafi, étant souverain, il n'y a pas de non respect de la souveraineté.
Si pour une fierté mal placé, vous préférez que des gens restent sous une dictature, c'est tout-à-fait minable.

Concernant les rhétoriques avec la colonisation, soyez précis dans les faits, sinon occupez vous de la corruption qui prive le peuple africain de beaucoup de richesses. La dessus j'espère que la Libye produira elle-même son pétrole et non des compagnies occidentales ou chinoises.

A part ça, être à l'ONU n'est pas une obligation, et si des pays dictatoriales quittent l'ONU, je ne serai pas forcément mécontent. Kadhafi au droit de l'homme, c'était une honte.

Écrit par : roket | 27/08/2011

Les commentaires sont fermés.